Les particularités des pierres fines et précieuses : comparaison entre la topaze blanche et le CZ blanc

Les pierres naturelles et les pierres synthétiques

Les pierres fines et précieuses se différencient des pierres synthétiques sur de nombreux aspects. Nous recherchons généralement la perfection chez les pierres synthétiques. Etant créées par l’Homme, elles peuvent être taillées, pour atteindre la forme parfaite, la couleur parfaite sans aucun défaut. Elles peuvent être produites dans de nombreuses couleurs, dans plusieurs formes différentes et dans des quantités importantes.

Le travail de la nature rend chaque brut unique, faisant la rareté, la singularité et la valeur de la pierre. Cette particularité implique la présence d’inclusions, visibles tout particulièrement sur des gros diamètres de pierres. 

Pour aller plus loin, comparons le cubic zirconia blanc avec la topaze blanche. Bien que ces deux pierres se ressemblent en apparence, elles ont des particularités qui les distinguent.

Pierre synthétique : Le Cubic Zirconia

Le cubic zirconia est principalement connu et apprécié pour sa brillance et sa transparence qui le rende très proche de celle du diamant. L’indice de réfraction du CZ est de 2.16 quand celle du diamant est de 2.42. Cette brillance est accentuée par le choix du brut et des techniques de production.  Dalloz reste expert et leader dans ce domaine.

Nous contrôlons le processus de fabrication de A à Z, de la création du brut à l’apparence finale de la pierre. La régularité qui en résulte permet d’obtenir des produits finis d’une grande qualité, proche de la perfection.

Pierre fine : La topaze blanche

La topaze blanche est la couleur la plus courante de la topaze. Le brut, non travaillé, est chaque fois différent. Il contient des inclusions visibles ou non à l’œil nu. Ces inclusions signent le travail de la nature et permettent de différencier une pierre naturelle d’une pierre synthétique ou d’une imitation. Cela implique un niveau de brillance et de transparence variable d’un brut à l’autre.

En fonction de la matière première, le lapidaire décide du nombre de facettes qu’il pourra tailler sur ses pierres, et s’il doit les tailler à la main ou à la machine. La quantité de facettes dépend du brut et est variable selon l’artisan.

Contrôle de la qualité

Nos experts en qualité contrôlent tous les types de pierres, qu’elles soient synthétiques ou fines, sur des critères esthétiques et géométriques. Ainsi, des analyses sont effectuées sur le CZ blanc et la topaze blanche, avec des référentiels bien distincts. Les inclusions, représentant l’âme de la pierre naturelle, sont proscrites pour le CZ blanc, alors qu’elles sont appréciées pour la topaze blanche, reflétant sa valeur.