Les variations de couleurs dans les pierres synthétiques

Les pierres synthétiques sont réputées pour avoir une cristallisation très régulière, ce qui permet généralement à la pierre d’avoir une bonne résistance ainsi qu’une coloration uniformément répartie. Pourtant, lors de la croissance des bruts, certains éléments peuvent faire varier la couleur des pierres, impliquant la présence de nuances sur le produit fini. Afin de comprendre les variations de couleurs dans les pierres synthétiques, il est nécessaire de se pencher sur l’origine de la coloration des gemmes.

Origine de la coloration des gemmes

La couleur d’une pierre est majoritairement due à la présence d’éléments chromogènes, c’est-à-dire la présence d’une certaine teneur en un ou plusieurs élément(s) métallique(s) (les plus communs étants Fer, Cuivre, Titane, Chrome, Manganèse, Vanadium, Cobalt, Nickel).

Généralement, plus la concentration d’éléments chromogènes dans une pierre est élevée, plus la pierre sera colorée, voire assombrie. Une concentration plus faible engendrera quant à elle une teinte moins prononcée et plus claire.

Nos corundums

Variation des couleurs dans les pierres synthétiques

On obtient la couleur d’une pierre synthétique en ajustant la concentration en éléments chromogènes au cours du processus de cristallisation. C’est un challenge demandant une excellente précision lors de la fabrication du matériau.

Dans le cas des rubis synthétiques, des éléments à base de chrome, fer et vanadium peuvent faire varier ses teintes. Lorsque le rubis synthétique est en fusion, le brut cristallise petit à petit de l’intérieur vers l’extérieur.

Le refroidissement se fait très lentement pour obtenir une cristallisation de la meilleure qualité possible, évitant ainsi les inclusions et zones potentiellement fragiles. Ce processus laisse alors les éléments chromogènes se répartir de manière hétérogène. C’est pour cela qu’on retrouve généralement l’extérieur du brut synthétique légèrement plus foncé que sa couche intérieure.

D’autres critères peuvent faire varier les teintes des pierres synthétiques : les différents procédés de fabrication, le temps de cristallisation ou les dimensions souhaitées.

La création de matière synthétique demeure liée aux lois de la nature. Certaines étapes de la formation des pierres naturelles se retrouvent lors du processus de fabrication des pierres synthétiques, comme la durée de cristallisation et la température de fusion.

Les procédés de synthèse ont néanmoins apporté une grande pureté et une régularité aux matériaux synthétiques tout en leur permettant de conserver certaines nuances de teintes et une composition chimique identique aux matières naturelles.